Lexique

Les suffixes

 

Au Japon, ne pas coller un suffixe au prénom (ou nom) de son interlocuteur implique un niveau d'intimité élevé. Il n'y a que les amoureux et les très très bons amis qui se le permettent. Même dans le cadre familial, il est assez rare d'entendre les parents appelés leurs enfants seulement par leurs prénoms.

 

- chan : réservé à quelqu'un de plus jeune que soi (de sexe féminin) que l'on ne connait pas forcément, une copine de même âge ou non, une bestiole mignonne. Assez familier.

 

- kun : pareil que précédemment mais réservé à un garçon (des exceptions existent).

 

- chin : généralement collé à un prénom féminin. Se veut mignon et familier.

 

- san : suffixe que l'on emploie envers quelqu'un qu'on ne connait pas (homme ou femme), des collègues de travail, des camarades de classe. Poli, juste ce qu'il faut.

 

- sama : suffixe hyper poli que l'on réserve à la correspondance (administrative ou non), un supérieur hiérarchique, quelqu'un d'une catégorie sociale plus élevée que la sienne, quelqu'un que l'on admire. Marque l'infériorité de celui qui l'emploie.

 

 

La famille

 

- Okaasan : maman                  - Otoosan : papa

 

- Oneesan : grande soeur*       - Oniisan : grand frère*

 

- Imôto : petite soeur                 - Otôto : petit frère

 

- Obaasan : grand-mère**        - Ojiisan : grand-père**

 

- Obasan : tante***                      - Ojisan : oncle***

 

Le "O" est un préfixe de politesse.

  Il existe plusieurs variantes suivant les niveaux de familiarité. Par exemple "Okaasan" qui est une manière neutre de s'adresser à sa mère, peut devenir "Kaa-chan" si l'on a une relation fusionnelle avec (généralement utilisé par les jeunes enfants), ou "Okaasama" si l'on est issu de la bourgeoisie. On peut opérer ces changements avec tous les titres précédents, hormis Imôto/Otôto.

 

*les enfants l'emploient pour s'adresser à quelqu'un (de plus âgé) ne faisant pas partie du cercle familial, on se réfère parfois à un(e) ami(e) de la famille (jusqu'à la trentaine) qui s'occupe d'un plus jeune, en tant que grand frère/grande soeur.

 

**pour s'adresser à une personne âgée qui n'est pas de la famille.

 

***convient aux amis de la famille (40 ans et +), des fiancés utiliseront "Ma tante/Mon oncle" devant leurs futurs beaux-parents respectifs .

 

 

L'école

 

- sempai : s'emploie seul ou après un nom/prénom vis-à-vis des élèves d'une section supérieure à la sienne ou de quelqu'un qui a plus d'expérience que soi dans un domaine dans lequel on débute (basket, dessin, couture, etc...)

 

- kôhai : tout le contraire du sempai. Les élèves de 1ère sont les kôhai des élèves de Terminale.

 

- oneesama : s'il n'y a qu'un terme à retenir pour un amateur de yuri, c'est celui-là ! c'est un classique ! Hors du contexte familial, on donne ce titre à une élève plus âgée, plus belle, plus riche (ou tout ça à la fois :)) qui vous prend sous son aile protectrice.

 

 

Les termes anglais

 

Parfois, l'anglais se démontre plus pratique que le français en résumant en un mot ce que l'on aurait expliqué en deux lignes.

 

  - oneshot : manga dont l'histoire tient en un seul volume ou chapitre. L'équivalent de la nouvelle, en littérature.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :